matthieu symth, rituel primal

MATTHIEU

SMYTH

Enseignant en Anthropologie

Rituels & Histoire des Liturgies  

Université de Strasbourg

France

Centre d'intérêt principaux : 

Le rôle du Rituel dans l'Homéostasie

La Neuroanthropologie

Le Carnaval et les Racines Rituelles de l'Europe

"Enseignant chercheur à l’Université de Strasbourg, je me suis principalement intéressé depuis le début de mes études universitaires à l’histoire et à l’anthropologie religieuses dans l’optique de l’étude des rituels.

Avec cette conviction que le rituel communautaire est un élément essentiel de la vie humaine heureuse.

Dans la perspective de mon enseignement universitaire, j’ai été amené à étudier les rituels de l’Occident ancien, chrétiens pour une bonne part, mais aussi plus anciens, d’origine animiste, et qui cohabitent avec les premiers depuis bien plus de mille ans.

 

Depuis 2013, je tente de relier ce champs d’étude aux recherches contemporaines sur le rôle du corps, des émotions et de l’engagement social dans les protocoles thérapeutiques.

 

C’est ainsi que j’ai été amené à me former notamment en Somatic Experiencing ®.

Mais c’est aussi dans cette perspective que je me passionne pour la place du sport dans la vie humaine."        

matthieu smyth, anthropologie, conferencier, rituel, rituel primal

Enseignant en Anthropologie

Rituels & Histoire des Liturgies  

Université de Strasbourg - France

Centre d'intérêt principaux : 

Le rôle du Rituel dans l'Homéostasie

La Neuroanthropologie

Le Carnaval et les Racines Rituelles de l'Europe

"Enseignant chercheur à l’Université de Strasbourg, je me suis principalement intéressé depuis le début de mes études universitaires à l’histoire et à l’anthropologie religieuses dans l’optique de l’étude des rituels.

Avec cette conviction que le rituel communautaire est un élément essentiel de la vie humaine heureuse.

Dans la perspective de mon enseignement universitaire, j’ai été amené à étudier les rituels de l’Occident ancien, chrétiens pour une bonne part, mais aussi plus anciens, d’origine animiste, et qui cohabitent avec les premiers depuis bien plus de mille ans.

 

Depuis 2013, je tente de relier ce champs d’étude aux recherches contemporaines sur le rôle du corps, des émotions et de l’engagement social dans les protocoles thérapeutiques.

 

C’est ainsi que j’ai été amené à me former notamment en Somatic Experiencing ®.

Mais c’est aussi dans cette perspective que je me passionne pour la place du sport dans la vie humaine."